Lettre de Roland Muzeau, porte parole des députés Front de Gauche au 1er Ministre

Publié le par alezard-lachaud

Monsieur le Premier Ministre, cher Jean-Marc Ayrault,

Je veux tout d’abord vous adresser une nouvelle fois mes félicitations pour votre nomination au poste de Premier ministre. Après l’élection de Monsieur François Hollande comme Président de la République, votre arrivée à la tête du gouvernement marque la fin d’une décennie caractérisée par une avalanche de mauvais coups contre notre peuple et particulièrement contre les salariés et les familles les plus modestes.

Cette victoire est celle du rassemblement pour lequel la mobilisation du Front de gauche a été déterminante. Dans le cadre d’une majorité parlementaire que bien évidemment je souhaite de gauche, les Député-e-s du Front de gauche seront tout aussi mobilisés pour contribuer à la réussite d’une politique nouvelle répondant aux attentes de toutes celles et ceux qui ont exprimé leur volonté de changement.

Dans de nombreux domaines, nous soumettrons au Parlement des propositions législatives qui répondront aux besoins de nos concitoyens comme à ceux du pays et favoriseront une construction européenne progressiste. Nous ne doutons donc pas qu’elles seront l’objet de débats constructifs, d’une écoute attentive et, je le souhaite, d’un soutien des Député-e-s de la nouvelle majorité.

Mais sans attendre, nous vous proposons de prendre des mesures qui constitueront de premiers signes positifs à l’adresse de tous ceux et toutes celles qui ont assuré la défaite de la droite et de Monsieur Nicolas Sarkozy.



Une augmentation significative du SMIC et des minima sociaux, l’application du droit de réquisition des logements vacants et la suspension de tout plan de licenciements dans les grandes entreprises jusqu’à la tenue d’une conférence avec les partenaires sociaux, sont autant de mesures qui dépendent de la seule décision de ce gouvernement. De la même manière, la mise en œuvre des décisions de justice prises en faveur des salariés mais restées jusque- là sans effet, répondrait à des situations urgentes dont vous a notamment saisi mon ami Jean-Luc Mélenchon.

Pour conclure, je veux vous assurer, avec la plus grande sincérité, de l’implication résolue du Front de gauche et de ses parlementaires pour la réussite de la gauche. Dans cet esprit, nous soutiendrons chaque mesure qui ira dans le sens d’une plus grande solidarité et du progrès social et, fidèles aux engagements que nous avons pris devant les citoyennes et les citoyens, nous serons tout aussi déterminés quand tel ne sera pas le cas. Vous pourrez compter sur nous, ainsi, pour faire barrage efficace aux oppositions et pressions conservatrices qui ne manqueront pas à droite.

Je vous prie, Monsieur le Premier ministre, d’accepter l’expression de ma haute considération.

Roland Muzeau
le 18 mai 2012
Porte-parole des Député-e-s Front de gauche

Commenter cet article